La Réflexothérapie dorso-cranienne

Des méthodes de stimulation dorsale et crânienne venues d’Orient sont à l’origine de la méthode dorso-crânienne.
En Chine, une technique de massage appelée « Tuina » est une des 4 branches de la médecine chinoise (avec la pharmacopée, la diététique et l’acupuncture). « Tui » signifie pousser et « Na » signifie saisir, et correspondent aux 2 manipulations les plus utilisés dans le massage chinois. C’est une technique de massothérapie utilisée pour harmoniser l’énergie, à des fins préventives ou curatives.




En Inde, le champissage est un massage du crane issu de la médecine ayurvédique, pratiqué depuis plus de 3000 ans et qui inclut un massage des épaules, des bras, du cou, du cuir chevelu, des oreilles et l’équilibrage des énergies. Il est introduit en Angleterre au début des années 1970 par Narendra Mehta, aveugle depuis l’âge de 1 an, venu d’Inde pour y faire des études de physiothérapie et d’ostéopathie. A partir de nombreuses techniques de massages transmises de générations en générations, il développa une technique spécifique de champissage impliquent d’équilibrer les tensions du corps.


Au Vietnam, la stimulation du dos avec des outils est une des branches de la méthode du Pr. Bui Quoc Chau, le Dien Chan Lieu Quen Lieu Phap. En 1980, il crée une cartographie complète du corps. L’innervation des organes est représentée par des points réflexes et plusieurs somatotopies sur le crâne et le dos.

La méthode de réflexothérapie dorso-crânienne Sonia Fischmann découle des différents enseignants qu’elle a reçus (massage Tuina, champissage, Dien Chan), de ses années de pratique en cabinet et de ses propres recherches.

  


 En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à fournir des contenus adaptés et pour réaliser des statistiques sur notre site.

 Réservez votre séjour