La Réflexothérapie palmaire

Historiquement, la réflexologie palmaire et plantaire ont suivi la même évolution.

Les hiéroglyphes retrouvés à Saqqarah en Egypte et datant de 2300 ans avant JC rapportent des scènes de stimulation palmaire et plantaire.

De même pour le développement de la réflexologie palmaire aux USA en 1916, Le Dr Fitzgerald développa sa théorie des zones longitudinales sur les mains et les pieds et utilisa cette méthode surtout sur les mains.
Eunice Ingham en 1925 repris ses travaux et développa elle aussi sa méthode sur les mains et les pieds.
En Europe également, les recherches et les théories furent axées sur les mains et les pieds, notamment la théorie des zones transverses de Hanna Marquardt en Allemagne.

Deux courants orientaux de stimulation palmaire sont à noter.
En Corée, en 1971, le Pr. Tae-Woo YOO, docteur en médecine et acupuncteur, enseignant à l’institut coréen d’acupuncture et de moxibustion Silroam découvre les effets de la stimulation de certains points réflexes sur les doigts. La face palmaire de la main correspond à la partie antérieure du corps et le dos de la main à la partie postérieure. L’index et l’annulaire représenteraient les membres supérieurs, le pouce et l’auriculaire représenteraient les membres inférieurs. Les 3 phalanges du majeur représenteraient respectivement la tête, le cou et le thorax. Il mit ainsi au point la manupuncture coréenne.
Au Vietnam, le Pr. Bui Quoc Chau a aussi étudié la stimulation de la main. Il créera en 1980 une cartographie complète du corps et de ses organes sur la main. La stimulation des points réflexes de la main, avec des outils spécifiques fait partie intégrante de sa méthode, le Dien Chan Lieu Quen Lieu Phap. Dans cette méthode, la représentation de l’innervation des organes serait inversée : tout ce qui est à droite du corps est représenté sur la main gauche et inversement.

La méthode de réflexothérapie palmaire Sonia Fischmann découle des différents enseignants qu’elle a reçus (méthode Ingham et BQC), des différents courants et travaux existants, de ses années de pratique en cabinet et de ses propres recherches

  


 En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à fournir des contenus adaptés et pour réaliser des statistiques sur notre site.

 Réservez votre séjour